Céphée73 la voûte des étoiles de Savoie
Observation prévue à la coupole ce 1 janvier 2015 !

A la découverte des géants du ciel austral !!!

Aller en bas

A la découverte des géants du ciel austral !!!

Message  kiwi74 le Dim 14 Juil 2013 - 13:07

Suite à la demande de Charles, je vous retranscris ici un de mes meilleurs souvenirs astro de ma vie d'astram lors d'un séjour en Nouvelle Calédonie il y a déjà 2 ans wub

-------------------------


[size=30]A la découverte des géants du ciel austral !!!![/size]




I) PREAMBULE :
Salut les zamis smile

Comme certains le savent ici, je suis en ce moment en déplacement professionnel en Nouvelle Calédonie depuis mi-avril jusqu'au 30 juillet prochain.

Avant mon départ, j'avais une obsession, un rêve que je n'ai pu réaliser lors de mes précédents déplacement dans l'hémisphère sud : observer et découvrir ce ciel qui fait tant rêver lorsque l'on se trouve dans l'hémisphère nord.

Non pas que nos objets soient sans intérêt, mais on nous parle tellement de "monstres", "géant", "immense", bref tout plein de superlatif qui font rêver bon nombre d'astram, moi y compris.

J'ai commencé à chercher un club calédonien. Mes recherches n'ayant pas abouti, j'avais lancé un appel ici... Personne également.

Lasilla me propose alors un petit défi, construire un petit télescope de voyage à base de 150/750... Après réflexion, j’accepte mais tout en étant conscient de la difficulté (je n'ai jamais construit de télescope...), mais surtout il ne me restait qu'un mois environ pour le faire. Sachant que j'étais encore en déplacement, et qu'en rentrant fallait bien que je consacre du temps à ma femme et au petit Kiwi... Ça allait être dur.

Avec son aide (Lasilla, hein clin oeil) et ses précieux conseils, voilà ce qui est sorti de mes mains remplies de pouces gauche :

Et le voici dans le petit bagage cabine avion :

Malheureusement, même si la structure générale a été finie la veille du départ, il reste cependant beaucoup à faire au niveau des finitions. De plus, je ne sais même s'il sera opérationnel car je n'ai pas fait de test...
En plus de ce mini-télescope, je me suis donc constitué un fond de sac de l'astram itinérant, à savoir le minimum vital conçu d'oculaires, carte du ciel, carnet de note, une paire de jumelles (les Lidl !!) et d'un reflex muni d'un mini pied avec la télécommande :


Malheureusement (bis confus), la météo depuis mon arrivée est assez décevante, avec de belles matinées souvent ensoleillées, mais plus on avance dans la journée, et plus les petits cumulus sont nombreux jusqu'à couvrir complètement le ciel... 

Un peu désemparé j'avoue avoir abandonné le projet de finir le 150 ici. triste

II ) LA rencontre !!!

Vu comme c'est parti, je me suis donc résigné à finir mon déplacement tranquillement, sans faire d'astro. En effet, même si j'ai mes jumelles, je suis logé en plein centre ville de Nouméa, donc pollution lumineuse à gogo confus

C'est alors, au détour d'une conversation avec un collègue (qui connait mon addiction pour l'astro langue) qui me dit qu'un autre collègue va passer chez nous pour entre-poser du matos astro bbb

Ni une, ni deux, je pars à sa rencontre pour lui poser plein de questions be

Et là j'apprends qu'il y a un club astro ici, actif qui plus est, et qu'il y est inscrit b

Mince, ça fait deux mois que je suis ici, deux mois que je le côtois et c'est maintenant que j'apprends ça !!! On s'échange les coordonnées et il m'annonce que les membres de ce club va venir deux jours plus tard déposer leur matos...

J'attends forcément cette échéance avec impatience !!!

Lorsqu'ils arrivent, on fait connaissance et quand je prends connaissance du matos dont ils disposent, je me dis que je peux définitivement abandonner le projet du 150 be

Dobson 200, 250 et 300, et un C14 sur Losmandy G11 wubwubwub

"C'est quand votre prochaine sortie ???" dis-je d'une voix à l'intonation "rêveuse" car je me voyais déjà scruter le ciel avec ces diamètres qui "causent" wub

"Ah on verra, on te tient au jus par mail" !!!! Je ne vous raconte pas ma joie lorsque j'ai reçu l'invitation pour observer samedi dernier !!!

J’accepte volontiers et Gérard, le président du club, vient me chercher car je n'ai pas de véhicule et le site est à un peu plus d'une heure de route de Nouméa, à Oua Tom :



III) Le site :

Nous arrivons en fin d'après midi sur le dit site. D'autres membres sont déjà là. Nous profitons des derniers rayons de soleil pour l'installation des différents tube. Au menu, une lunette Televue, 200/1000 sur Heq5, un dob 250/1200 SW, un LB 254/1200 et un LB 305/1500 :




Le soleil est sur le point de se coucher, mais les nuages sont toujours présent confus

Le soleil est à présent couché, et les nuages se font discrets, mais prennent tout de même leur temps...

Pendant que les nuages se dissipent lentement mais sûrement, j'en profite pour discuter à droite à gauche, faire deux trois photos d'ambiance... bref, on patiente gentiment smile

Il est environ 19h, il fait bien noir et les nuages laissent enfin place aux étoiles et au spectacle céleste tant attendu wub

Photo kiwi74, EOS 1000D, 18mm à 3.6 et 1600iso. pose unique de 30s.



IV) On observe ??

Ça y est, il fait nuit, la fraicheur est là. Les locaux sont presque frigorifiés et enfiles grosses vestes, alors que moi qui quitte l'hiver français, trouve l'hiver austral très doux gros rire

Mes yeux, s’habituent à l'obscurité et je commence par faire un petit tour d'horizon histoire de voir un peu ce qu'il m'attend.

Il y a une bonne moitié de ciel que je connais car visible de l'hémisphère nord. Et encore, j'ai du mal à me retrouver dans le fourmillement d'étoiles, mais aussi par le fait que tout est inversé. Même la Grande Ourse devient délicate, et pour ne rien arranger, elle est basse, si basse que j'ai du mal à la reconnaitre bb

Je discute avec la proprio du LB305 (dont j'ai oublié le prénom, comme bon nombre de l'équipe oh😕) de M51.  Quoi de mieux pour un "nordiste" comme moi que de regarder M51 dans le ciel du sud :rolleyes:C'est parti pour M51. Je pointe, la zone, mais je galère un peu pour la trouver. J'y passe bien 1min ou 2 ce qui est beaucoup pour une telle galaxie, et ce malgré l'ultra grand champs de l'Ethos 13. Je fini par la trouver, et malgré sa basse hauteur, on y voit très bien les deux noyaux. En vision décalée, on voit bien sorte de grosse boule, mais je note pas avoir observé les bras.

A ce moment là, j'entends que l'on m'appelle !!! C'est Gérard qui vient de pointer Eta Carinae au T250/1200 !! Ni une ni deux, j'accours be
Je m'approche du porte oculaire qui est équipé du Nag 13. 
==> Je tiens à préciser avant toute chose que c'est la première fois que j'observe les objets du ciel austral, et que je ne sais pas du tout à quoi m'attendre à l'oculaire.
Je pose donc mon œil et me tait pour observer et m’imprégner pleinement de ses nouveautés !!! C'est une belle vision, avec de belles volutes. Hormis ça taille, je ne la trouve pas très spectaculaire. Petite déception mais malgré tout une grande satisfaction de voir pour de vrai cette nébuleuse !!! smile

On poursuit avec M6, dit l'amas du Papillon (NGC 6405) qui faisait de l’œil dans cette région riche en étoiles dans la queue du Scorpion, qui se trouve pratiquement au zénith 🆒Toujours au T250 et Nag13, l'amas est trop grand. C'est un amas très ouvert qui a peu d’intérêt finalement. A l'Orion Stratus 21 (et ses 68°), l'amas est plus sympa, mais il est tellement ouvert que même au 21 je n'arrive pas à lui trouver d'intérêt... Je passe au jumelle 10x50, là c'est autre chose. Le fond de ciel bien noir et la présence de dizaines d'étoiles met parfaitement en évidence l'amas. 

On papote à nouveau, de tout de rien. J'explique que le premier soir où je suis arrivé sur la Calédo, j'avais passé les premières nuit sur Tontouta qui bénéficiait d'un beau ciel, assez préservé. J'avais pointé le ciel au jumelles, un peu à l'aveuglette, et je leur parle d'un amas monstrueux aux jumelles. Réponse : "ah, ça c'est Oméga du Centaure !!"
Oméga du Centaure (ou NGC 5139) est un amas globulaire situé à environ 17 000 années lumières de nous. A l'oeil nu, il se présente comme une grosse étoile de magnitude moyenne. Par grosse étoile, je veux dire comme une bonne demi-pleine lune.
Alors c'est parti. Au T254 et Orion Stratus 21, cet amas globulaire est tout simplement pharaonique (c'est pour compléter la liste des termes utilisés plus haut be). Il occupe près des 3/4 du champ, le piqué est superbe.
On me conseille alors un oculaire zoom pour profiter d'un effet de "plonger". Il s'agit d'un 24-8 mm. Je le règle sur 24. L'amas prend presque tout le champ, mais c'est normal car le champ apparent est plus petit encore que les 68° de mon 21mm. Et je fais tourner la molette pour grossir, et on a vraiment cette impression de se rapprocher de l'amas. De temps à autres je suis tout de même obligé de refaire la MAP. A 8 mm, on a l'impression d'être collé à l'amas. En revanche, il a perdu pas mal de luminosité...
Au LB305 et l'Ethos 13, c'est génial !! Le piqué est splendide. C'est vraiment un bel amas. A l'Ethos 8, je le trouve encore mieux car j'ai vraiment une sensation de relief.

Tout près de la Croix du Sud, se trouve une région très sombre : c'est le fameux Sac de Charbon. Il s'agit d'une nébuleuse située à environ 600 années lumière. Elle a la particularité de ne pas avoir d'étoiles pour l'éclairer et la rendre visible. Étant donnée qu'elle est située en avant plan par rapport aux étoiles plus éloignées, c'est la raison pour laquelle elle apparait sombre.
Aux jumelles 10x50, elle prend presque tout le champ. J'y note également un bel effet "relief".
Toujours dans la Croix du Sud, dans le même secteur que le Sac de Charbon, se trouve un autre amas. Celui que je vais vous présenter est NGC 4755, appelé aussi la Boîte à Bijoux. C'est également un amas facilement visible à l’œil nu.
Son nom lui vient de ses étoiles très brillantes. Au 250 et Orion Stratus 21, c'est un bel amas noyé aux milieu d'autres étoiles de la voie lactée. Au nag7, l'amas est clairement résolu. Le fond noir le met bien en valeur et son nom de boite à bijoux prend tout son sens. Il y a trois étoiles alignés au centre, dont l'une d'elle présente un bel aspect orangé.

Je fais une petite pause visuelle car j'ai la tête qui tourne. Toutes ces merveilles sont là, devant moi. Je ne sais pas si je vais trouver les mots pour expliquer mon ressenti, et ce même 24h après, car c'étaient des moments vraiment uniques.

Je profite de la pause pour photographier la région du Sac de Charbon, la Croix du Sud, Oméga Centaure... Voici la photo :

Je reviens vers le petit groupe. Cette fois, c'est le LB305 qui est dirigé vers Eta Carinae et sa nébuleuse. L'ayant vu en début de soirée au 254, je voulais voir ce qu'elle donne à ce diamètre.
Et quel spectacle mes amis !!! Là je me prends une violente claque à la rétine, si violente que je reste scotché à l'oculaire. C'est un Nag20 avec le filtre UHC. C'est époustouflant !!! Le UHC et le grand angle de l'oculaire permettent une vision globale ahurissante. On y voit nettement des "bras" (matière sombre ou découpage naturel de la nébuleuse ?), les nuages de gaz sont découpés au ciseau. C'est vraiment plus beau qu'en photo !!!
Par comparaison, c'est un peu comme M42, mais en plus complexe.
Au Nagler 26 + UHC, je n'ai pas de mots pour décrire la scène. C'est la même chose que précédemment, mais la vue en grands champs permet de mieux apprécier les formes de la nébuleuse. Malgré le champ généreux de l'oculaire, il faut encore bouger le tube pour aller d'un bout à l'autre.
Je voulais grossir un peu sur le secteur de Eta pour tenter de voir quelque chose, mais rien. La vision à l'Ethos 8 et UHC était belle, mais la vision grand champs était vraiment ce qu'il y a de plus beau wub

Eta Carinae est une étoile située à environ 7-8000 années lumière de nous. Sa luminosité est estimée à quelques 4 millions de fois supérieure à notre étoile pour une masse avoisinant les 100-150 masses solaires, ce qui en fait une étoiles les plus massives. La nébuleuse quant à elle est donnée pour une magnitude apparente voisine de 1, ce qui en fait un astre très brillant.

[SIZE="1"]La Nébuleuse de la Carène et Eta Carinae[/SIZE]
[SIZE="1"]
[/SIZE]


Nous quittons un instant les beautés méridionales pour se faire quelques classiques.

Direction La Lagune (M8), objet phare de nos ballades estivales dans l'hémisphère nord, elle prend une seconde dimension ici car à cette heure de la soirée (il est environ 23h), le Sagittaire est au zénith !!! Je ne vous raconte pas la voie lactée... :rolleyes:Si langue

Déjà en France elle est belle malgré sa basse hauteur en été, mais là, elle est tellement lumineuse qu'on dirait des boules de coton en relief suspendues au dessus de nos têtes !!! C'est splendide !!! Tellement brillante que la photo suivante a été faite avec seulement 17 poses de 30s (8min30 au total) :

Photo kiwi74, EOS1000D sur simple trépied


Pour en revenir à M8, nous la visitons au LB305 muni de l'Ethos 13 et UHC. C'est une belle nébuleuse qui se dessine, moins tumultueuse que celle de la Carène !!! J'y note une belle sensation de relief assez marquée dans ses volutes. La barre inférieure est fine et très agréable, qu'on dire une sorte d'ondulation....

Ensuite Oméga (M 17). Sa forme de Cygne, Canard (chacun y va de son appellation gros rire) est plus qu'évidente au LB305 + Ethos 13 UHC. Le sigle omega est net sur une bonne partie, la seconde est moins évidente. Belle escale cool

Nous poursuivons sur M16... Déception. Toujours même configuration (LB305 et Ethos 13 UHC), M16 se présente comme une simple nébuleuse. Sa forme générale est là, bien visible. En revanche, pas ou peu de détails visible. On ne s'attardera pas. Peut être aurions nous du ??

Je fais une petite pause pour faire quelques nouvelles photos d'ambiance de cette belle soirée.


Notez en haut la présence du Sac de Charbon et du petit Nuage de Magellan en bas à gauche.




J'ai de nouveau la tête qui tourne !!! IL FAUT que je partage ce moment unique !!

J'envoie un petit SMS à Dédé, Lasilla et Jako.

Lasilla me conseille d'aller voir 47 Toucan (NGC 104).... Heu, oui mais c'est quoi ?? Je pose alors la question à mes accolytes. Il s'agit d'un amas globulaire situé tout près du Petite Nuage de Magellan. Ca tombe bien, il s'est levé depuis un petit moment.
Alors hop, je pointe le 250 (le LB305 est déjà parti). A l'Orion Stratus 21, c'est un bel amas que je trouve un peu moins dense que Omega Centaure. 47 Tuc est également plus petit. En ce concentrant un peu dessus, j'ai l'impression que l'amas présente des petits bras, genre pieuvre... Surement la fatigue...

Je fais un petit tour d'horizon pour voir un peu les constellations présentes. Je reconnais tant bien que mal Hercules... cool

Voyez vous où je veux en venir ???

Oui ?? Non ???

Et bien c'est simple : je viens de faire deux des plus beaux amas du ciel, Oméga Centaure et 47 Toucan. Hercules est là... avec M13 et M92 !!!!

Ni une ni deux, je prends le 250 et je garde mon Stratus 21. 1ère cible : Oméga Centaure : à nouveau la claque dans la tronche, ça fait mal. C'est vraiment un globulaire dans toute sa splendeur.
2° cible : 47 Toucan, ma première vision évoquée plus haut semble se confirmer. Cet amas est joli, mais plus petit que Oméga Centaure.
3° cible : M13 🇧🇪heu, c'est comment dire :refl:on va dire que c'est un bel amas, mais du coup il semble bien petit !!!!
4° cible : M92, même sensation  que pour M13. 
5° cible : M4 dans le Scorpion. A ce moment de la soirée, le Scorpion est encore très haut, et je bénéficie donc des meilleurs conditions. La vision de cet amas est superbe. J'y prends beaucoup plus de plaisir aux jumelles 10x50 qu'au télescope. Antares à proximité y contribue pour beaucoup je pense. J'ai presque une sensation de 3D !!!

On continue, cette fois ce sont les Dentelles du Cygne qui vont être scrutées. Au T250 + Nag 26 et UHC, elles sont sympa, sans plus. La raison est toute simple. Le Cygne est encore bas, et les dentelles sont juste au dessus des montagnes... Mais bon, on voulait les voir langue

Voilà, il est près d'1h, il ne reste plus que les astrophotographes et le 250 pour le visuel.

Je décide alors d'arpenter toute la voie lactée, depuis le Centaure jusqu'au Cygne qui est en train de se lever. Cette balade se fera avec des jumelles Canon 10x42 LIS stabilisées.
C'est un sacré bisou que cette paire de jumelles car malgré la "petite" taille des objectifs, le piqué et le rendu sont absolument superbes. Le tout aidé par le système de stabilisation qui amortie très bien les tremblements.

Je m'allonge sur la chaise longue... mal positionné, je me retrouve par terre en moins d'une seconde !! be

Après avoir pris soin de m'allonger à nouveau correctement, je commence à scruter le Petit Nuage de Magellan. Aux jumelles, on dirait vraiment un petit nuage. J'y vois nettement deux grosses taches sur la partie inférieure du nuage. Il s'agit vraisemblablement de deux amas : NGC 330 et NGC 362. Le tout magnifiquement surplombé de 47 Tuc wub

Changement d'objet, on prend le cap vers la nébuleuse de la Carène et son étoile Eta. Sa vison est superbe. On se rend bien compte de sa taille imposante. L'environnement est sympa car dans le même champ j'ai la nébuleuse et deux amas IC2602 surnommée les Pléiades du sud et NGC 3532.

Je remonte un peu, direction le Sac de Charbon. La nébuleuse a perdu un peu de son charme car plus basse qu'en début de soirée. Elle demeure toujours sympa à observer. En bonus, j'ai eu droit à une petite étoile filante dans le champ. Sympa wub

Toujours dans le secteur, Oméga du Centaure encore. Avec ces jumelles, l'amas est vraiment sympa et donne l'impression d'une boule de coton. En terme de taille, il me fait penser à M13 au Stratus 21 + 250.

Je poursuis ma remontée. Je fais une halte sur M4. Très belle vision, encore plus belle qu'au 10x50 de tout à l'heure. Le fait que ça ne bouge pas, plus un ciel noir, plus Antares et la présence d'une belle bleutée donnent une réelle dimension à cette région !! Superbe wub

Je me dirige maintenant vers la queue du Scorpion vers M6. Quelle vision là encore. Ces jumelles sont tout simplement fantastique. Le champ me permet d'avoir toute la chaine composée comme suit : NGC 6425, NGC 6416, M6 (nébuleuse du Papillon), NGC 6383 et NGC 6373. C'est un groupe d'amas disposé en chapelet qui donne l'impression d'une barrière naturelle. Très jolie également à voir !!!

Je m'approche du zénith, ou plutôt j'y suis. Le Sagittaire occupe cette place.

Je vais sur M8. Je la trouve facilement. Elle reste malgré tout discrète et hormis sa forme générale, je n'ai pas vu de détail. Même sa proche voisine, les Trifides, n'a pu être observée... Bon, j'ai eu du mal à rester concentré car la chaise longue était inclinée, mais pas suffisamment pour ne pas se contorsionner pour regarder le zénith.

On quitte la Lagune pour aller sur M17. Là encore, les jumelles sont un magnifique outil pour ce genre de ballade !! M17 se dévoile dans son environnement. C'est beau. En vision directe, on voit bien l'ensemble de la nébuleuse, mais c'est en vision décalée que le Cygne est plus évident. A côté je note la présence d'un amas ouvert discret qui n'est autre que M18.

Je pars à la recherche de Dumbell (M27) grand classique aussi de notre ciel. J'éprouve un mal de chien à le trouver... Un moment je passe sur un objet. Je me concentre, ça ressemble à une planétaire, mais ne l'ayant jamais vu aux jumelles et me basant sur mes observations au telescope, je me dis que Dumbell doit être plus grand que ça... Et bien non, c'est bien Dumbell !! Je confirme la vision avec une autre paire de jumelles, des Pentax 16x60 mais non stabilisées.

Entre temps, avant de changer de jumelles, j'ai fait un dernier tour sur le Cintre (Collinder 399). Cette formation originale en forme de cintre (comme son nom l'indique langue) se prête parfaitement à l'observation aux jumelles.

Voilà, il est presque une heure du matin, la fatigue se fait bien sentir, j'arrête l'observation et rejoints Jérôme qui fini de ranger son setup photo.

Merci de m'avoir lu jusqu'ici pour les plus courageux !!! gros rire

Je remercie encore une fois le club ACA (Association Calédonienne d'Astronomie) pour leur accueil hyper sympathique, vraiment il y a une bonne équipe ici !!!!

Si un jour vous passez en Calédo, n'hésitez surtout pas à les contacter. Voici leur site internet :
http://ascala.blogspot.com/

A vous maintenant, j'en peux plus, ça fait près de 3h que j'y suis sur ce CROA !!!!

_________________
Kepler GSO 400/1800 et plein de cailloux et une tête bino William Optics !
C8 XLT sur ATLAS EQ-G GOTO

Lunette 152/1200 Bresser Messier équipée d'un Helioscope Hershel Baader
EOS 600D +18-200 --- DSI PRO II --- PL-1M
avatar
kiwi74
Amateur pro
Amateur pro

Messages : 544
Date d'inscription : 06/10/2012
Age : 35
Localisation : Annecy

Voir le profil de l'utilisateur http://astro-kiwi.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la découverte des géants du ciel austral !!!

Message  Charles Templar le Dim 14 Juil 2013 - 16:22

!!!!!!!! Estomaquer !!!! Photos allucinantes !!! Sa donne grave envi issam, merci du partage, tu m'y emene suand ????

_________________
avatar
Charles Templar
Amateur pro
Amateur pro

Messages : 557
Date d'inscription : 06/10/2012
Age : 52
Localisation : Chambery

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/charles.templar

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum